Posted on

by

in

Accord du faire

Il s’agit vraiment de s’accorder plus que de longtemps jouer
Tout le monde joue et tout le monde cherche à jouer le plus longtemps ou le plus efficacement
Mais très peu se demandent s’ils sont bien accordés
Je préfère un son moins long et moins puissant mais bien accordé

Et le truc c’est que même en partant accordé
Il est si facile de se perdre dans ses pensées
Et sans s’en apercevoir se désaccorder
Et on continue longtemps à jouer alors que cela ne fait que crisser

Il y a donc une vigilance à avoir sur l’accord plus que sur l’effort
L’effort on nous l’a suffisamment bien appris
Mais l’accord on l’a plutôt désappris
Espérons que l’on pourra le retrouver avant d’être mort

Combien de choses faisons nous qui juste après on les redéfait ?
On fait, donc on est satisfait,
Mais ce n’est pas bien accordé
Alors dépité on refait mais pas trop grave car les faits sont que nous avons fait !

Le faire censé être expression d’un accord
S’est transformé en fers du condamné à mort
On s’est retrouvé à faire pour vivre quelque chose
Et non faire pour ancrer l’accord qui en nous se dépose.

Accord du faire, 11/05/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.