Posted on

by

in

Départ troublé

Mon nouveau projet me fait peur
Le plaisir a laissé place à l’inquiétude et à la douleur
Est-ce que c’était ce que je devais faire ?
Je rationalise alors de nouvelles raisons de le faire

Crac ! Se casse mon mobilier intérieur
T’as pas le droit, t’as pas le droit
Tu trahis les raisons originelles de vie
Tu craches sur ce qui t’as fait dire oui

Si les circonstances actuelles changent tu as le droit de douter
Mais essayer d’inventer de nouvelles raisons c’est meurtrier
Tu bafoues tout ce qui t’as aidé dans la décision
Tu renies tes supporters car semble moins nécessaire l’action

Comment peux-tu à ce point t’oublier ?
Oublier tout ce qui t’as fait aller vers ce projet ?
Je n’oublie pas mais tout est masqué
M’occupe qu’à mon départ s’améliore l’ancien projet

Mais elles sont liées à ton départ ces améliorations
Pour pouvoir partir pleinement détendu
Ce n’est pas une invitation
Mais une conclusion de ce qui est révolu.

Ahh ! J’avais confondu…
Je ne comprenais pas pourquoi tout allait mieux
Mais c’est que pour mon départ on sort le grand jeu
Et que j’ai beaucoup à fignoler avant de partir détendu.

Départ troublé, 15/04/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.