Posted on

by

in

Enfant en demande d’attention

Qu’est-ce qui est pire qu’un enfant délaissé ?
Un enfant délaissé continuellement traité d’enfant favorisé
Qui crève qu’on daigne lui donner la vie
Et qu’à chaque sortie ou rencontre il dise donnez-moi, donnez je vous en prie

Ce n’est pas qu’il est égoïste mais qu’il se bat pour sa survie
Donnez-moi l’espace pour qu’on partage notre vie je vous en supplie
Par contre comment vous le demandez on ne me l’a pas appris
Je m’agite, titille, provoque. Je fais ce que je peux pour sortir du pli

Dites-moi les mots que je n’arrive pas à dire pour moi
Dites-moi que ce je manque c’est vital et que sont naturels mes émois
Dites-moi que vous allez me nourrir et passer un peu de temps avec moi
Dites-moi que oui ta souffrance enfin quelqu’un la voit

Pourtant je fais tant d’actions pour attirer votre attention
Mais le fond m’est impossible à prononcer, il est en totale interdiction
Allez quoi, allez-vous vous réveiller ? Ces mots j’en crève d’envie que vous les prononciez
Regardez-moi dans les yeux et voyez ce qu’il m’est interdit de prononcer

Que je ne suis pas en sécurité et que j’aimerai être choyé
Que ma surexcitation et demande d’attention vous la comprenez
Ce ne sont que des tentatives désespérées que l’on comprenne et m’aide à gérer mes émotions
Je ne sais pas formuler un besoin, je ne sais qu’attirer l’attention

Attirer l’attention c’est un truc basique et qui par soi-même devient hyper sophistiqué
Mais apprendre à ce que des besoins soient formulés demande à être accompagné
Désolé je ne suis resté qu’à une étape très évoluée du bébé
Mais le vocabulaire émotionnel et des besoins ne m’ont pas été partagés

Un enfant fait avec qu’il a à portée
Et lorsqu’il demande de l’attention il peut rechercher derrière quelque chose de beaucoup plus profond
Que ces actions soient maladroites ou jouées
Il y a toujours un besoin qui crie d’être éclairé d’une bienveillante perception.

Enfant en demande d’attention, 09/09/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.