Posted on

by

in

Invitation hasardeuse [Manipulation]

 

 

Elle ne m’a pas fait si mal

Avec elle la douleur c’était un peu moins

Et des fois des moments biens

Mérite-elle que je garde un échange verbal ?

 

A toi de voir ce que t’y gagnes

Des opportunités à être manipulé

Une conscience un peu redorée

Peut-être un truc ou un bout de campagne ?

 

Je sens qu’on voudrait jouer

Avec des cordes dans mon cœur

Pas pour d’heureuses heures

Mais bien pour me faire chanter

 

Vais-je amener ma guitare

Dans cet univers mal bavard ?

Je n’en ressortirai que désaccordé

Par la présence que j’aurai accordée.

 

Mais à ne pas le faire

Vibre quelques de mes cordes

Tu te souviens il n’y a pas eu que la guerre

Renies-tu ces moments sans miséricorde ?

 

Les services rendus et moments de joie

Tu les jettes sans regarder derrière toi ?

Non, je reconnais leur existence

Et que j’ai eu des moments de jouissance

 

 

Mais en quoi ne plus entretenir le lien ferait de moi un vilain ?

Si ce qui m’a été donné

Implique un retour exigé pendant des années

C’est un prêt, une laisse, un don bien malsain

 

Lorsque je donne une pièce à un nécessiteux

Je ne vais pas lui imposer sa présence en un lieu

Cela n’aurait rien à voir avec un don

Mais bien l’achat de lui et de ses émotions.

 

Si je vais à un endroit car on me l’a demandé

Que je n’ai rien à y gagner

Et que l’autre en est tout enjoué

Je ne fais que vendre ma présence au dîner

 

Et vendre en étant lésé

Cela s’appelle arnaquer

Je me vois donc contraint de décliner

Même si ont existé des bons souvenirs passés.

 

Invitation hasardeuse, 20/12/21

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.