Posted on

by

in

Limite de propriété

Oh mais ce dont j’ai envie de faire pourrait ne pas lui plaire
Ah bah va falloir que j’y renonce car sinon ça serait contraire
S’agit-il de ton terrain ou du sien ?
Ben le mien mais le sien n’est pas loin

Ce que tu veux faire est légal ou illégal ?
Légal c’est juste faire des trucs pour que je me régale
Le fais-tu pour toi ou pour la faire chier ?
Pour moi et puis j’ai envie de ma propre tranquillité

Bah alors, qu’est ce qui pourrait bien t’en empêcher ?
Ben elle pourrait ne pas l’apprécier
Et puis je n’ai pas envie de lui demander car je n’ai pas à lui demander
Donc tout seul je me suis bloqué

De quoi as-tu donc peur ?
Qu’elle prenne personnellement ce qui ne l’est pas
J’ai juste envie de faire ce qui me plaît chez moi
Et la possibilité que ça ne lui plaise pas me met en terreur

Tu ne l’apprécies pas vraiment, pourquoi tant de reculades ?
Ce n’est pas elle que je vois mais un parent qui me dit ce que j’ai le droit de faire
Et vu que c’est à la bordure même de sa propriété je perds mes repères
Je me dis qu’à cet endroit mes droits sont éjectés de l’estrade

Ah. Le reste de ton terrain ça va tu n’as pas de doute
Mais dès que c’est à la bordure tu perds ta route
C’était comment quand ta personne et intégrité se confrontaient à celles de tes parents ?
Tu sais quand ta propriété allait à la limite de leur possessions et argent ?

Ben sur le papier je n’ai rien le droit de posséder
Ma chambre et tout ça me sont prêtés
Et la terre pas un centimètre carré ne peut m’être réservé
Des milliers gazonnés mais non aucun tu pouvais en jouir comme tu voulais

Tu comprends à un moment on voudra forcément l’utiliser
Faudrait pas que tes trucs puissent nous gêner
Tout est à nous rien ne t’est prêté
Ah si dans la pâture inoccupée tu peux t’amuser

Mais la terre est toute défoncée et quand les bêtes viendront tout te sera démoli
Par contre dans notre potager tu peux travailler
Je n’ai connu que trois outils
Le sécateur, la brouette et la fourche bêche

A croire qu’avec ça on pouvait magiquement tout réaliser
Ou c’est plutôt que tout le reste je n’étais pas invité
Un peu comme quand tu demandes à celui qui cuisine si tu peux l’aider
Et que toujours il te donne les oignons à découper

Ah ouais, d’accord je vois
Tu as le droit de faire à la limite de nos propriétés
Mais juste ce que je t’ai demandé
Et qui va forcément me servir et optionnellement toi

Euh c’est de l’asservissement ça ?
J’ai l’illusion de faire ce qui me plaît
Alors qu’en fait c’est juste les trucs chiants dont on veut se débarrasser
Putain mais c’est pas cool ça !

Ouais on abusait de toi t’es pas au courant ou quoi ?
Ouais mais non pas ça ! J’y avais du plaisir parfois !
Ah ouais vu que c’est un domaine qui te plaît c’est un peu mélangé
Se sont collés asservissement et plaisir à ce domaine travailler

Tu avais du plaisir non pas parce que tu les servais
Mais bien parce que c’était un domaine qui te plaisait
Et malheureusement les servir était pour toi le seul moyen de pouvoir y travailler
Mais ça n’a plus à être le cas tu sais ?

Tu peux faire ce qui te plaît sans que ça ait aux autres l’obligation de les servir
Et tu peux même faire ce qui te plaît et qui va les desservir
Tant que c’est légal, car ça te plaît et si besoin des petites mesures pour limiter le dérangement
Mais tant qu’on ne t’as rien dit tu n’as pas à créer entre ce qui te plaît et toi de l’évitement

Car plaisir et asservissement ne sont pas du tout dépendant
Vas-y rêve, agis et fait ce qui te plaît
Si c’est bien fait tu n’en souffriras pas à ton corps défendant
Explore, essaye avec la joie de pour ça travailler.

Limite de propriété, 20/06/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.