Posted on

by

in

Retard sur la vie

On ne m’a pas attendu pour vivre
Je me mets à vivre et découvre que le reste a déjà depuis bien longtemps ouvert le livre
Que pendant des années et des années moi il a été mis sous clé
Et dès que j’y sors je découvre que pour beaucoup ce n’est pas ainsi que ça a toujours été

Quelle colère et frustration s’emparent de moi
Comment ça ça a toujours été plus ou moins normal pour vous ?
Mais moi je ne l’ai presque pas connu voir pas du tout
Oui c’est cool de vous rejoindre c’est sûr mais quel désarroi

Je découvre ce qui m’était invisible par les lois et parois
Mais on ne devait pas être si loin dis-moi
Pourquoi, pourquoi j’ai l’impression d’atterrir sur une autre planète ?
Pourquoi j’en bavais et pour vous c’était sûrement la fête ?

Et puis tout ce qui vous paraît normal je le vois avec l’appétit d’un bébé
Je suis content mais je reste quelque peu dégouté d’en avoir été si longtemps éloigné
Pourquoi personne ne m’a donc dis que cela existait ?
C’est bien connu que l’on ne peut pas parler aux prisonniers, n’en veux pas à ceux à côté

Ouais mais ils n’auraient pas pu me libérer ?
Encore fallait-il qu’ils sachent que tu existais
Car je te rappelle que c’est là que tu es né
Et puis ce n’est pas eux qui en avaient la responsabilité

Il faut concéder qu’ils ont vécu des choses que tu n’avais pas pu
Que sur des domaines tu prendras tes premières gorgées de vie alors qu’ils en ont déjà beaucoup bue
C’est sûr on peut se dire que ce n’est pas juste que sur ces domaines j’ai du retard
Mais on peut également se réjouir car certains parmi eux me hisseront volontiers pour sortir de la mare.
Retard sur la vie, 16/09 et 21/09/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.