Posted on

by

in

Rêver

Oh oui je suis tout enjoué
Quel plaisir j’ai à imaginer
Je me délecte du futur plaisir
A savoir que je toucherai ce qui me fait frémir

J’ai peut-être plus de plaisir à rêver qu’à l’ouvrir
Savoir que je pourrai le toucher
Me rend profondément touché
Je rêve qu’avec tout est plaisir

Je comprends les collectionneurs tout emballés à ne jamais déballer
Le rêve est parfois mieux que la réalité
A ne pas essayer cela ne peut pas échouer
Le déception ne peut pas me toucher

Et bien pire que la déception
On ne peut pas détruire nos possessions
Il y a un grand risque de passer du rêve à la réalité
Celui qu’après on l’utilise pour nous abuser

Non, arrêtez de le cacher
Non arrêtez de le casser
Non arrêtez de m’en priver
Ahh je n’en peux plus de posséder !

Je ne veux rien ! non ! non !
Le plaisir finira tôt ou tard en exaction
Quelle torture maintenant d’imaginer
Je ne veux pas voir ce qui pourrait encore tomber

J’arrête de rêver car sont tristes les pensées
Il n’y a plus aucun plaisir à imaginer
Je préfère vivre l’instantané
Quand j’ai, je me rue sur l’objet

Quand je n’ai pas, j’essaie de ne plus y penser
Dans tous les cas un calme plat sur le rêve
Par danger de noyade je l’ai laissé sur la grève
Quand on vit l’enfer mieux vaut ne pas se projeter

Comment pourrait on imaginer autre chose que ce qui est continuellement répété?
Et cela je le vis déjà, pas la peine d’en rajouter
Rêver je m’en suis débarrassé
Dans ce contexte c’était d’un bien trop grand danger

Mais bon maintenant je veux bien te récupérer
C’est sûr qu’avec je peux être profondément déçu
Et surtout si cela ne se passe pas comme prévu
Mais comment sinon s’enjouer de nos projets sans rêver ?

Bon J’admets que les gardés emballés c’est un rêver qui s’est emballé
Le rêve est là pour se projeter et aider
Et non pour à l’intérieur s’enfermer ou s’isoler
Si on l’a fait c’est que dehors c’était sûrement désolé

Désolé de t’avoir rejeté, maintenant je veux bien en être accompagné
Rêvons mais au service d’une réalité germante
Pour l’aider à fleurir et pousser
Et garder la joie d’une croissance aimante

Rêver, 10/05/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.