Posted on

by

in

Vampirisme maternel

Je te détruis, je te brise ta vie
A peu près tout comme mon mari
Mais j’ai un peu soif quand même
M’attire un liquide que toi tu aimes

Tes émotions et sensibilité, c’est ma fontaine de jouvence
Oh oui j’en raffole et m’en nourrit
Il faut qu’on soit seul et me nourrisse de ta vie
Confies-toi à moi mais oui aie confiance

Dis-moi ce que tu ressens sur le moment
Mais de plus en plus tu t’éloignes et ce n’est pas suffisant
Il me faut entrer dans ta chambre constamment
Où pourrais-tu aller si ici je me mets à m’installer tranquillement ?

M’éviter ? Mais tu ne vas quand même pas faire ça à ta maman ?
Ta pauvre mère désire créer du lien avec son enfant
Comment pourrais-tu me repousser ça serait vraiment blessant
Mais tu commences à dire que tu es occupé, voir que l’autorisation d’entrée ne devrait pas être un droit inné

Oui je toque mais en même temps la porte est enfoncée
Je le fais pour les formalités mais entrer est déjà décidé
Ah oui tu te plains de me demander avant d’entrer
Mais tu ne sais pas ? Tu es ma propriété

Comment devrais-je demander puisque tu es ma possession ?
Qu’est-ce que tu fais ? Raconte-moi comment tu vis ta dépression
Ah oui ces souffrances sont horribles
Vraiment dommage que je ne sois responsable d’aucune vraiment tangible

Mais ce n’est pas assez. Tu n’as pas non plus le droit de te plaindre que je puisse entrer
Ça ne me va pas. Il faut plus que ça.
Ah le linge propre que je porte de mes bras !
Je suis une mère dévouée qui a rendu ton linge propre et préparé

Alors ? Comment oserais-tu me critiquer ?
Ton linge je te l’ai lavé et rapporté, comment pourrais-tu quoi que ce soit me reprocher ?
Ah là s’est brisé le dernier filet, je ne peux plus me défendre car c’est mon linge qui est menacé
Et je ne peux le faire moi-même, elle m’a déjà menotté

Et puis des fois t-shirt par t-shirt il est parfois amené
La clé pour continuellement violer mon intimité et intégrité a été trouvée
Et sans qu’une once de son plaisir soit par mes plaintes retirées
Car sinon c’est direct menaces et culpabilisations qui me sont renvoyées

Alors j’empile, j’empile les abus et la machine je me dis jamais plus
Maudite machine de me rendre si impuissant
Je ne peux rien faire. Je ne peux rien faire pour qu’elle parte de ma vue
Et puis elle s’assoie avec mon linge sur mon lit et sa pâtée elle attend

Alors ? As-tu quelque chose à me donner ?
J’attends, j’attends aller ouvre ton cœur pour que je puisse être rassasié
C’est naturel pour toi il suffit de te questionner
Et puis vu comment tu vas il y a forcément des sujets où tu vas craquer

Oh oui je suis là pour te réconforter
Enfin surtout pour t’écouter et dès que j’ai ma dose je tourne les pieds
Et te laisse seul gérer la brèche que je viens de créer
Ah tu n’étais pas conscient qu’à cet endroit c’était déglingué ? Ah bah maintenant tu le sais

Par contre je te laisse gérer, ressentir ça c’est ta tasse de thé
Moi je suis juste venu prendre de quoi me revigorer
Si après de tout côté ça se met à déborder je ne peux pas t’aider
En tout cas cette fontaine magique semble ne jamais s’épuiser

C’est quand même pratique, tu sembles être le seul à pouvoir cela donner
Mais bon, chercher à la briser et boucher on ne va pas pour autant s’y arrêter
C’est un peu une sorte de bonus tant qu’on n’y est pas arrivé
Les autres soit c’est fait soit c’est barricadé

Mais là ta colère tu ne peux l’exprimer
Les mots sur la porte sont ignorés ou arrachés
La clé interdite jusqu’à l’adolescence ou tu t’es un peu plus imposé
Mais quand tu n’es pas là je vais quand même déposer ton linge voir toucher quelques objets comme ça tu sauras que j’ai pénétré

Non mais ça commence à bien faire ces vampires charcutiers
Ces yeux scrutant quelle pièce ils aimeraient découper pour le déjeuner
Tout en essayant de faire en sorte que plus rien ne soit animé
Anthropophage et embaumeurs de sarcophage, quel carnage de dégénérés

Bon, il s’agirait de réhabiliter les outils qu’ils ont utilisés
Qui ne sont que des outils neutres qu’ils ont à un mauvais usage trafiqué
Ce sont leurs actions qui ont la pleine responsabilité
Et non les outils qu’ils ont utilisés

Il s’agit que les outils soient innocentés
Car ils ont été avec les malfaiteurs associés
Ce qui fait que de tout plein de beaux potentiels on est privé
Comme le fait d’avoir sa propre machine à laver.

Objets du quotidien pour torturer, 01/08/22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.